Début mai, comment réussir les concombres et les cornichons ?

Cette fois-ci la saison de jardinage est bien lancée ! Le calendrier lunaire nous invite à semer puis à planter dès le 5 mai prochain.
Cette semaine, nous verrons aussi comment réussir la culture des concombres et des cornichons.

L’agenda de la semaine au jardin

Jusqu’au 5 mai, lune ascendante

– Semer en pleine terre (si le sol est ressuyé) : betteraves rouges ou de différentes couleurs, blettes, carottes, ciboulettes et ciboules, épinards, navets, persils plats ou frises, panais, et pour le sud ou sud-ouest les haricots verts nains ou à rame dans un sol à plus de 15° C et tous les légumes-fruits de la famille des cucurbitacées.

– Semer pour un repiquage ultérieur : choux-raves, choux (variétés précoces à feuilles, à fleurs, pommées), laitues de différentes variétés, poireaux, et les fleurs estivales (capucine, muflier, verveine…).

Semer sous abris (serre, tunnel…) et en godets : basilics, cucurbitacées (courgettes, courges coureuses, concombres et cornichons, melons).

Du 5 au 6 mai, lune descendante

Planter au potager en pleine terre (si le sol est ressuyé) : choux précoces, céleris-raves ou branches (plutôt sud ou sud-ouest), crosnes, laitues, poireaux d’été, pommes de terre, topinambours.

– Planter sous serre ou tunnel : aubergines, concombres ou cornichons, courgettes, piments, poivrons, tomates (ces légumes-fruits peuvent être plantés en pleine terre après les Saints de glace dans le nord et l’est).

Planter dans les massifs ou rocailles toutes les plantes en godets en conteneurs et ceci en respectant les distances de plantation. Pour les arbustes ou les arbrisseaux, il est encore possible d’en planter mais on peut attendre l’automne prochain pour le faire.

– Globalement travailler le sol, apporter des amendements (compost mur à demi-mur, de déchets verts ou de fumiers), pailler les espaces nus ou compléter les paillis avec des déchets verts du moment (1 cm de tontes de pelouse, dernières feuilles mortes, broyats de taille, plantes indésirables, foin, paille…).

En direct de la boutique :

Comment réussir la culture des concombres (cucumis sativus) et des cornichons

Jusqu’à fin avril, le jardinier sème 3 à 5 graines de concombre ou de cornichons en godet très large et les place sous châssis. La levée est rapide en 4 jours.

Un seul plant au stade « fausses feuilles » (les 2 premières) est conservé (mais on peut aussi transplanter les autres !).

A partir de mai, le jardinier replante les plants à plusieurs vraies feuilles dans des trous enrichis en compost et d’une dimension de 30 x 30 cm.

Une température de 16 °C au minimum permet un bon démarrage !

Plusieurs conduites sont possibles :
– culture horizontale (un plant tous les 1 m dans tous les sens);
– verticale (un plant tous les 60 cm le long d’un grillage vertical d’1 à 1,20 m de haut, car munis de vrilles, les concombres et cornichons s’accrochent facilement).

Après la plantation, le jardinier arrose copieusement puis dépose un paillis épais composé des déchets verts du moment plutôt secs (il le complète souvent).
A partir de mi-mai, le jardinier peut les semer en place. La levée est attendue dans les 7 jours.

Après plusieurs semaines, le jardinier peut laisser pousser librement les concombres mais des tailles successives accélèrent la venue des fruits.
Attention, les cornichons ne sont pas taillés et seront récoltés tous les 2 jours.

Le faux dicton de la semaine :
« Qui sème le concombre mangera du tzatziki à l’ombre ! »

Le podcast jardin de la semaine

Précédent

Semis et zoom sur les betteraves cette semaine…

Suivant

En mai, comment bien planter les tomates ?

  1. Bonjour,
    et merci pour vos émissions. Comme beaucoup de jardiniers, je sème en ce moment les cucurbitacées. J’ai beaucoup consulté de documentations pour éviter l’hybridation car on entend tout et son contraire sur le sujet. Donc que pensez-vous du tableau en lien ici ? Merci
    https://eutopia2020.wordpress.com/2022/04/11/lhybridation-des-cucurbitacees/

  2. MARCHAL

    salut à vous deux,
    je ne vois pas comment poser une question sur le site (je n’ai aucun réseau social)
    j’ai un souci sur des pruniers et aimerais vous joindre une photo
    merci beaucoup

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Fièrement propulsé par WordPress & Thème par Anders Norén