Réussir la culture du basilic

Après avoir vu ce qu’il faut planter et semer au jardin, cette semaine nous vous proposons tous nos conseils pour réussir la culture du basilic, cet aromate emblématique de l’été…

L’agenda de la semaine au jardin

Jusqu’au 18 mai, lune descendante

– Planter au potager en pleine terre : choux précoces, céleris-raves ou branches, laitues, poireaux d’été, pommes de terre, aubergines, concombres ou cornichons, courgettes, piments, poivrons, tomates;

– Planter dans les massifs ou rocailles toutes les plantes en godets en conteneurs et ceci en respectant les distances de plantation : pour les arbustes ou les arbrisseaux, il est encore possible d’en planter mais on peut attendre l’automne prochain pour le faire;

– Globalement travailler le sol, apporter des amendements (compost mûr à demi-mûr, de déchets verts ou de fumiers), pailler les espaces nus ou compléter les paillis avec des déchets verts du moments (1 cm de tontes de pelouse, dernières feuilles mortes, broyats de taille, plantes indésirables, foin, paille…).

En direct de la boutique :

Dès le 18 mai, lune ascendante

– Semer en pleine terre (si le sol est ressuyé) : betteraves rouges ou de différentes couleurs, blettes, carottes, ciboulettes et ciboules, épinards, navets, persils plats ou frisés, panais, et depuis peu les haricots verts nains ou à rame dans un sol à plus de 15° C et tous les légumes-fruits de la famille des cucurbitacées (courgettes, courges coureuses, concombres et cornichons, melons). Mais attention aux limaces !

Semer pour un repiquage ultérieur : choux-raves, choux (variétés précoces à feuilles, à fleurs, pommées), laitues de différentes variétés, poireaux, et les fleurs estivales (capucine, muflier, verveine…).

Réussir la culture du basilic

Les différentes variétés de basilic sont semées dans de larges godets remplis de terreau potager.

Les remplir au ¾ ou 4/5 puis tasser le terreau avec un godet de même taille : c’est préparer un lit de semences !

Arroser légèrement puis semer 5 à 10 graines bien réparties. Les couvrir d’1 mm de terreau puis tasser légèrement.
Il faut arroser tous les jours… avec délicatesse !

Une fois que les plantules ont plusieurs feuilles, les repiquer tous les 30 cm en tous sens, ou ici et là.
Ils deviendront des sous-arbrisseaux vigoureux. Les semis de basilic sont possibles jusqu’en juin.

Les feuilles et aussi les fleurs sont utilisées pour parfumer les mets en cuisine.

Si vous achetez du basilic en godets, il est indispensable de les repiquer en place ou dans de larges godets. Le jardinier peut les regrouper par 2 ou 3.
Si rien n’est fait, les potées dépérissent, surtout celles composées de variétés à larges feuilles.

Le faux dicton de la semaine :
« C’est près de nombreux pieux que les basilics sont les plus développés ! »

Le podcast jardin de la semaine

Précédent

En mai, comment bien planter les tomates ?

Suivant

Mi-mai 2022, des fortes chaleurs qui compliquent la tâche…

  1. gren ier

    comment faire secher le bazilic pour en avoir l’hiver

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Fièrement propulsé par WordPress & Thème par Anders Norén